Pendant le séjour

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’hygiène alimentaire :

Lavez-vous les mains avant toute manipulation d’aliments et après passage aux toilettes (avec, si besoin, un gel hydro-alcoolique) ;

Ne buvez que des boissons encapsulées ou servies bouillantes. A défaut, désinfecter et rendre l’eau potable : filtre, désinfectant (ex : Aquatabs®, Drinkwell®chlore, ou Micropur Forte DCCNa), voire ébullition pendant quelques minutes).

Évitez surtout les glaçons et les glaces. Ne buvez que du lait cuit ou pasteurisé. Ne mangez les fruits et légumes que cuits ou épluchés par vous-même . Les aliments bien cuits et servis encore fumants peuvent être consommés.

Évitez les crudités, coquillages, poissons ou viandes crus, peu cuits ou réchauffés .

Renseignez-vous localement sur les risques de toxicité de certains poissons de mer en contact  avec les coraux (notamment en Polynésie).

Veillez également à votre hygiène corporelle.

Les maladies transmises par les insectes :

Prenez régulièrement la prophylaxie médicamenteuse contre le paludisme qui vous a été prescrite.

Protégez-vous efficacement contre les piqûres de moustiques et autres insectes en portant des vêtements amples et couvrants. Associez également répulsifs, insecticides sur les vêtements, moustiquaire et tout moyen de protection utilisable sur place.
Vous limiterez ainsi le risque de contracter le paludisme mais aussi d’autres maladies transmises par les insectes (la dengue, l’encéphalite japonaise, les infections à virus zika ou chikungunya, et d’autres maladies infectieuses …).

Si vous faites un séjour en milieu rural, surtout de mars à octobre, notamment en Europe centrale et de l’Est, vérifiez soigneusement tous les jours l’absence de tiques (surtout sur les zones à peau fine (aisselles, pubis, nombril, plis des genoux, cuir chevelu).

Consultez rapidement en cas de fièvre (température > 38°C)

Dans tous les cas, utilisez du paracetamol (éviter l’aspirine et l’ibuprofen) et maintenez un bon niveau d’hydratation.

Les accidents de la voie publique :

Soyez prudents. Les accidents constituent la cause la plus fréquente de traumatisme et de décès du voyageur. Veillez à respecter les règles de sécurité et de prudence universelles.

Les infections sexuellement transmissibles :

Lors des rapports sexuels (y compris bucco-génital), l’usage du préservatif doit être systématique, (prévention de l’infection par le VIH, l’hépatite B, la syphilis, et les autres  infections sexuellement transmissibles) ; En cas d’accident, un traitement post-exposition contre le VIH doit être envisagé dans les meilleurs délais.

Pour mémoire, les relations sexuelles avec des mineurs sont sévèrement punies, y compris en France après le retour de voyage.

 

Autres conseils :

  • Eviter le contact avec des animaux errants, même dans les villes, certains pouvant être enragés. En cas de morsure, consultez le plus rapidement possible.
  • Se protéger activement du soleil: Penser à emporter une crème solaire de haute  protection, un chapeau et une paire de lunettes de soleil  ;
  • Eviter de marcher pieds nus sur les plages, et de s’allonger directement sur le sable (utiliser une serviette de bains et des tongs sur le sable sec);
  • Ne pas marcher ou se baigner dans les eaux douces ;